DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Roy.-Uni : 27 ans après le drame de Sheffield, les supporters blanchis par la justice

De la joie et des larmes, après vingt-sept ans d’attente. Au terme d’un long bras de fer judiciaire, les familles de 96 supporters de foot de

Vous lisez:

Roy.-Uni : 27 ans après le drame de Sheffield, les supporters blanchis par la justice

Taille du texte Aa Aa

De la joie et des larmes, après vingt-sept ans d’attente.
Au terme d’un long bras de fer judiciaire, les familles de 96 supporters de foot de Liverpool, morts écrasés lors d’une bousculade à “Sheffiled“http://abonnes.lemonde.fr/football/article/2016/04/26/football-la-responsabilite-de-la-police-pointee-dans-le-drame-du-stade-d-hillsborough_4908926_1616938.html?xtmc=sheffield&xtcr=1 en 1989, ont enfin été entendues.

Mardi un jury a accablé les forces de polices locales accusées d’avoir pris de mauvaises décisions avant la catastrophe.

Les proches des 96 supporters sont d’autant plus soulagés que durant de nombreuses années, les victimes avaient été présentées comme des hooligans ivres et agressifs. Or, le jury après de nombreux rebondissements, les finalement a déouannés.

“Mon Papa a toujours été une victime innocente comme tous les autres supporters de Liverpool et c’est ce qui a été prouvé aujourd’hui. Ils n‘étaient pas responsables et n’ont pas contribué à ce désastre”, a déclaré Charlotte Hennessy, une fille d’une des victimes.

Le Premier ministre David Cameron a réagi sur twitter pour saluer la décision du jury.

La police locale n’a pas tardé à prendre acte des conclusions du jury. L’actuel directeur de la police du sud Yorkshire a présenté des excuses.
“Le 15 avril 1989, les opérations de maintien de l’ordre du district de la police du Yorkshire ont été catastrophiques au stade d’Hillsborough. Cela reste le plus grand désastre dans l’histoire sportive du pays”, a reconnu David Crompton, directeur de la police (sud Yorkshire).

Au stade d’Hillsborough de Sheffield, lors d’une demi-finale de la coupe d’Angleterre opposant Liverppool à Nottingham Forest, la police avait autorisé des centaines de supporters à accéder à une tribune déjà bondée, entraînant une effroyable bousculade.

L’enquête pourrait désormais rebondir : avec cette fois des policiers dans le box des accusés.

Avec AFP et Reuters