DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Salah Abdeslam : défendre l'indéfendable

Retour en France pour Salah Abdeslam, l’ennemi public numéro 1, seul survivant parmi les auteurs des attentats de novembre à Paris. Il va devoir

Vous lisez:

Salah Abdeslam : défendre l'indéfendable

Taille du texte Aa Aa

Retour en France pour Salah Abdeslam, l’ennemi public numéro 1, seul survivant parmi les auteurs des attentats de novembre à Paris. Il va devoir maintenant affronter la justice de son pays d’origine et répondre de ses actes. Ce Français de 27 ans, qui a vécu toute sa vie en Belgique, souhaitait d’après son avocat belge être jugé en France
après avoir dans un premier temps refusé d‘être extradé.

“Il souhaite repartir en France le plus vite possible souligne son avocat belge Sven Mary, parce que je pense qu’ il n’y a qu’un petit morceau ici du dossier, et il veut s’expliquer en France et c’est une bonne chose.”

En France, l’avocat lillois Franck Berton a été choisi par Salah Abdeslam pour le défendre.

Il va constituer une équipe de défense avec l’avocat belge et un second avocat français. Objectif : défendre celui que beaucoup considère indéfendable :

“J’ai rencontré un garçon qui est assez effondré explique le pénaliste français, qui veut dire les choses et je crois que c’est important parce que la justice a besoin de savoir, les familles de victimes ont besoin de savoir, et c’est la démarche qui est la sienne, et en tout état de cause, c’est ce qui est ressorti de notre entretien de plus de deux heures.”

Qu’est-ce que Salah Abdeslam a à dire ? Pourquoi tient-il à le dire en France ? Comment va t-il bâtir sa défense ? Celui qui menait une vie normale de jeune homme jusqu’en 2011, quand tout bascule et qu’il se radicalise, construira t-il sa défense autour du rôle réel qu’il a joué ce jour-là ?

Pour l’heure, il est connu pour être le logisticien des attentats, celui qui a reservé les chambres d’hôtel des terroristes, celui qui les a conduit sur le site de leurs attaques à bord d’une Clio. Après, on sait qu’il traverse Paris en métro et se débarasse d’une ceinture d’explosif dans une poubelle. A-t-il renoncé à commettre lui-même un attentat ?

“Défendre l’indéfendable : je pense que dans la manière dont SalahAbdeslam explique ce qui s’est passé en France, il y a au moins de la réflexion pour pouvoir le défendre” dit Sven Mary.

Celui que Sven Mary décrit aussi comme ayant “l’intelligence d’un cendrier vide”, d’une “abyssale vacuité” est quoi qu’il en soit le seul à détenir des informations précieuses sur la constitution de ce type de cellules terroristes en Europe.