DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Marée de blockbusters à l'affiche cet été


cinema

Marée de blockbusters à l'affiche cet été

En partenariat avec

A l’instar de “Captain America : Civil War”, le troisième Marvel déjà dans les salles, Hollywood mise sur les suites, les remakes ou les réinventions pour faire exploser le boxoffice cet été.

Un filon juteux pour l'industrie du film

L’industrie du cinéma américain exploite le filon des produits dérivés avec, au menu, beaucoup de testostérone. Difficile dans ce contexte pour les films originaux aux héros méconnus de se faire une place dans les salles.

“Il y aura beaucoup de suites, de reboots, de remakes et c’est à peu près tout pour le programme de l‘été”, indique Jake Coyle, un critique de cinéma. “L’industrie d’Hollywood engrange un maximum de bénéfices lorsqu’elle sort des films issus de franchises, de romans populaires, de bandes dessinées ou de jeux vidéo”, ajoute-t-il.

Matt Damon est ainsi de retour dans la peau de “Jason Bourne” pour un quatrième opus signé Paul Greengrass.

Sur les 33 films venant des principaux studios d’Hollywood, 12 seulement seront des créations originales.

Suicide Squad et Sausage Party pour créer la surprise

Dans cette marée de déjà-vus revisités, “Suicide Squad” de David Ayer joue la carte du scénario décalé. Les héros sont une bande de super-méchants interprétés notamment par Will Smith ou Ben Affleck.

_“Suicide Squad est très attendu, d’autant plus après le succès du anti-héros de Deadpool parce qu’il apporte une touche déjantée dans le genre des films issus de bandes dessinées”, estime Jake Coyle.

“Ghostbusters” version 2016 sera 100% féminin. Des suites sont également à prévoir pour “Star Trek”, “Alice aux Pays des Merveilles” “ou X-Men”. Tarzan et Ben Hur devraient eux ressusciter.

Les studios américains ont tiré les enseignements de l‘été 2015 qui leur avait rapporté 4,5 milliards de dollars grâce à la même formule.

Les enfants ne seront pas en reste, ils retrouveront Nemo dans “Le Monde de Dory”.

Réputé trash et interdit aux moins de 17 ans, “Sausage Party”, le dessin animé de Seth Rogen pourrait lui créer la surprise parmi les films d’animation.

Le choix de la rédaction

Prochain article

cinema

"Relève", dans l'univers de Benjamin Millepied