DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le scandale Takata fait boire la tasse à Honda

entreprises

Le scandale Takata fait boire la tasse à Honda

Publicité

Les rappels d’airbags Takata ont fait plonger les comptes de Honda dans le rouge au quatrième trimestre de son exercice.

Le constructeur japonais d’automobiles et de motos a accusé une perte nette équivalente à 757 millions d’euros de janvier à mars. Son bénéfice net annuel a fondu de 32%.

Premier client de l‘équipementier Takata avant le début du scandale – il a changé de fournisseur depuis – Honda est le constructeur le plus affecté par les rappels d’airbags défectueux, impliqués dans 13 accidents mortels dans le monde, dont 10 aux Etats-Unis. Depuis le début de l’affaire en mai 2015, le groupe a rappelé 30 millions de véhicules et pourrait devoir en rappeler 20 millions de plus.

Honda espère renouer avec les bénéfices sur l’exercice en cours.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Auto-traduction

Prochain article