DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Belgique : les gardiens de prison envahissent le Ministère de la Justice

monde

Belgique : les gardiens de prison envahissent le Ministère de la Justice

Publicité

Le ministère de la justice a été un moment envahi en Belgique à Bruxelles. Des centaines de gardiens de prison, en grève, ont pénétré de force dans les locaux.

Les négociations sont dans l’impasse, après 3 semaines de conflit.

Les manifestant ont été délogés en une vingtaine de minutes par la police, qui a utilisé notamment du gaz au poivre. L’accueil du ministère aurait été saccagé. Les leaders des principaux syndicats ont condamné cette action, et appelé au calme.

Koen Geens, ministre belge de la justice : “Deux femmes, employées à la réception, sont encore en état de choc. J’ai parlé avec elle un long moment. Elles se sentent menacées. Heureusement il n’y a pas eu de violences physiques, mais les manifestants ont causé beaucoup de dégâts. Le Ministère restera fermé plusieurs jours. Cela n’est pas acceptable.”

Un protocole d’accord avec les syndicats a été massivement rejeté il y a une semaine, la situation est depuis lors figée.

Les revendications portent sur de meilleurs salaires, et de meilleures conditions de travail. Le dialogue avec les syndicats, a repris affirme le ministère de la Justice.

Trois pelotons militaires ont été envoyés en renfort, pour assurer des services de base aux prisonniers comme la douche ou la promenade.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article