DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Violation du cessez-le-feu au Nagorny-Karabakh

monde

Violation du cessez-le-feu au Nagorny-Karabakh

Publicité

La trêve demeure extrêmement fragile dans la région disputée du Nagorny-Karabakh. L’armée azerbaïdjanaise et les forces séparatistes arméniennes s’accusent mutuellement de la mort d’un de leurs soldats cette nuit.

Cette région, peuplée majoritairement d’Arméniens, a fait sécession, mais est toujours reconnue comme faisant partie de l’Azerbaïdjan. Le conflit, qui dure depuis des années, n’a jamais pu être totalement réglé, et a même connu un regain de violence le mois dernier, suivi d’un cessez-le-feu, qui reste précaire.

En coulisses, la diplomatie progresse. Hier, les présidents arméniens et azerbaïdjanais étaient réunis à Vienne par une médiation internationale. Ils se sont mis d’accord sur la mise en place d’un mécanisme d’observation du cessez-le-feu sous l‘égide de l’OSCE. Une nouvelle rencontre pourrait avoir lieu le mois prochain afin de reprendre les négociations sur un règlement global du conflit.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article