DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Avion d'Egyptair : priorité aux familles et aux recherches

monde

Avion d'Egyptair : priorité aux familles et aux recherches

Publicité

Prendre en charge les familles et retrouver au plus vite les débris de l’avion d’Egyptair. Ce sont les priorités des autorités égyptiennes et françaises.

“Evidemment, nous imaginons l’angoisse des familles, parmi elles 15 Français (à bord de l’avion), a déclaré le ministre français des Affaires étrangères. La première priorité, évidemment, c’est d’informer les familles. La cellule de crise du Quai d’Orsay s’est mise immédiatement en place. Un numéro unique est accessible, les familles commencent à appeler et elles sont aussi accueillies dans un hôtel à Roissy. Une cellule de crise a été également ouverte à l’ambassade au Caire, en Egypte.”

Le Premier ministre Manuel Valls l’a confirmé. Pour l’heure, toutes les pistes restent ouvertes.

“La France est prête à participer aux recherches si les autorités égyptiennes, bien sûr, le demandent. Je crois qu‘à ce stade aucune hypothèse ne peut être écartée sur les causes de cette disparition.”

Le Premier ministre égyptien s’est, lui, rendu à l’aéroport du Caire tandis que les recherches se concentreraient au large de l‘île grecque de Karpathos.

“Tout ce que nous pouvons dire est que le contact avec l’avion a été perdu dans une zone spécifique et que les opérations de recherche se concentrent dans cet endroit, a déclaré Chérif Ismaïl. L’armée a envoyé des avions et des navires sur place. Nous coopérons avec les autorités grecques et des avions grecs mènent actuellement des recherches dans la zone.”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article