DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Bataille de Fallouja : les civils en première ligne

monde

Bataille de Fallouja : les civils en première ligne

Publicité

Les forces irakiennes progressent vers Fallouja, un bastion jihadiste à 50 kilomètres à l’ouest de Bagdad. L’opération lancée lundi pour reprendre la ville aux mains du groupe Etat islamique a permis la reconquête de la petite localité de Garma, au nord-est de la ville, ouvrant la voie à davantage d’avancées vers la ville.

Mais la bataille s’annonce compliquée car les troupes doivent tenir compte des 50.000 habitants encore présents qui risquent de se retrouver otages des affrontements. ‘’ Le principe fondamental de la bataille de Falloujah est de savoir comment protéger les civils dans la ville explique Yousif al-Kilabi, porte-parole des Forces de mobilisation populaire. Les familles sont comme prisonnières de Daesh. Notre priorité dans cette bataille est de protéger les civils et de les débarrasser de Daesh.’‘

Le commandement irakien avait demandé aux habitants de quitter Fallouja. Mais ceux qui n’ont pas pu le faire doivent accrocher un drapeau blanc sur leur maison et se tenir loin des positions de Daesh.

Fallouja est une ville clé pour Daesh puisqu’elle avait été la première conquise par les jihadistes en janvier 2014 au début de leur conquête de larges pans du territoire irakien.

avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article