DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Donald Trump, un communicant en mal de programme ?

monde

Donald Trump, un communicant en mal de programme ?

Publicité

Donald Trump… Il y a 6 mois, peu de gens pensaient le voir arriver jusque-là… Le candidat républicain à la Maison Blanche est un ovni de la politique américaine, de par son parcours et son discours. Il se veut l’incarnation de l’anti-establishment.

Son credo : America first. Il veut faire de l’Amérique un pays riche et grand à nouveau et dit compter le diriger comme une entreprise. Milliardaire mégalo, il fait de la politique spectacle, soutient que les politiciens sont stupides, ridiculise ses adversaires, notamment sur Twitter qu’il abreuve.




Il s’est aussi demandé, par exemple, comment Hillary Clinton pouvait satisfaire son pays si elle ne satisfait pas son mari ?

Mais quid de son programme, s’il en a jamais eu un ? Sur Israël, il estime qu’Obama a fait beaucoup de mal à l’Etat juif et veut y remédier et surtout séduire l‘électorat juif :


“Nous déménagerons l’ambassade américaine dans la capitale éternelle du peuple juif, Jérusalem !”, déclarait-il en mars 2016.

En matière de politique étrangère, Donald Trump veut se rapprocher de Vladimir Poutine qu’il admire, et se dit prêt à renouer le dialogue avec le leader de la Corée du Nord, Kim Jong Un. Il veut aussi, du même coup, remettre la Chine au pas :

<br<
“Je lui parlerai, je n’aurai aucun problème pour lui parler. Et je mettrai beaucoup de pression sur la Chine. Nous avons un immense pouvoir sur la Chine. La Chine peut régler ce problème avec la Corée du Nord par un coup de fil.”

Il a également une vision simpliste de la guerre contre le groupe Etat islamique et des dangers que représente l’islamisme radical… Son clip de propagande l’illustre parfaitement.

Il veut que l’Arabie Saoudite mobilise des troupes au sol pour lutter contre Etat islamique en se servant du pétrole comme levier de pression, interdire temporairement l’entrée des musulmans aux Etats-Unis, et faire payer un mur au Mexique pour lutter contre l’immigration illégale…

Et pour couronner le tout, il voudrait, au minimum, renégocier l’accord sur le climat de Paris, la première étape de portée internationale dans la lutte contre le réchauffement climatique qui ne pourra pas se faire sans les Etats-Unis :


“Donc des bureaucrates étrangers vont contrôler ce que nous utilisons et ce que nous faisons sur nos terres, dans notre pays. Pas question. Nous allons annuler l’accord de Paris sur le climat !”

Raciste, impoli, souvent taxé de misogynie, Trump est parfois aidé de sa femme, notamment pour rattraper ses errements sur l’avortement qui, selon lui, devrait redevenir illégal…Il a même déclaré, début avril, que les femmes qui y ont recours devraient subir “une sorte de punition…”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article