DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Masters de Guadalajara: une classe de maître pour finir

Sport

Masters de Guadalajara: une classe de maître pour finir

Publicité

Pedro Lasuen, notre envoyé à Guadalajara (Mexique):
Si le respect, l’effort, le talent et la discipline restent les piliers du sport, alors on se souviendra longtemps de ce troisième et dernier jour du Masters. Les favoris ont produit un judo d’une grande qualité afin d’envoyer un message fort avant les Jeux: ils ne sont pas là pour plaisanter, ils sont en forme, prêts, et concentrés sur un seul objectif. L’or olympique.

-78 kg

La première pointure à s’illustrer est l’Américaine Kayla Harrison. La n°1 mondiale et championne olympique en titre affrontait en finale la Brésilienne Mayra Aguiar. Les deux judokates étaient à 8 victoires partout en16 confrontations avant ce combat, qui pourraient bien être l’affiche de la finale à Rio. Harrison marque yuko puis réussit un juji gatame (clé de bras) dans la dernière minute pour ippon qui lui assure la médaille d’or.

1 HARRISON Kayla (USA)
2 AGUIAR Mayra (BRA)
3 POWELL Natalie (GBR)

+78kg

Encore un duel au sommet en finale, entre la n°2 mondiale cubaine Idalys Ortiz, championne olympique en titre et la Chinoise Sisi Ma, n°3 mondiale. Ortiz marque waza-ari puis enchaîne au sol avec un kami-shiho-gatame tenu pendant 15 secondes. La star cubaine de 28 ans est idéalement partie pour conserver son titre olympique.

1 ORTIZ Idalys (CUB)
2 MA Sisi (CHN)
3 YAMABE Kanae (JPN)

-90kg

Les hommes à présent et une finale d’une lutte sans merci dans cette catégorie. Le Russe Khusen Khalmurzaev, n°32 mondial, ne lâche rien face au jeune japonais Mashu Baker. C’est lors du Golden Score que le combat se décide. Les deux judokas sont à bout de force mais la hiérarchie est encore respectée puisque Baker, n°5 mondial, l’emporte grâce à un yuko. Il disputera dans moins de trois mois ses premiers Jeux Olympiques en pleine confiance.

1 BAKER Mashu (JPN)
2 KHALMURZAEV Khusen (RUS)
3 ZGANK Mihael (SLO)

-100kg

Sombreros mexicains et larges sourires sur le podium des -100kg, mais quelques instants plus tôt les débats étaient on-ne-peut-plus sérieux. C‘était sans doute la catégorie la plus dense et la plus spectaculaire du tournoi. L’or revient à Elmar Gasimov. Lors d’une finale très technique le n°1 mondial Azerbaïdjanais maitrise le Français Cyrille Maret, n°5, par ippon.

1 GASIMOV Elmar (AZE)
2 MARET Cyrille (FRA)
3 PACEK Martin (SWE)

+100kg

Chez les poids lourds, on assiste à une finale éclair. Seulement 8 secondes. C’est ce qu’il a fallu au colosse roumain Daniel Natea pour marquer waza-ari et enchaîner au sol. L’Israélien numéro 14 mondial Or Sasson est piégé par le osae-kumi. Natea est-il en mesure d’inquiéter le Français Teddy Riner, resté au repos?

1 NATEA Daniel (ROU)
2 SASSON Or (ISR)
3 MEYER Roy (NED)

La surprise du jour

La surprise du jour c’est justement celle du Roumain Daniel Natea, numéro 15 mondial donc outsider sur les tatamis de Guadalajara. Il a éliminé en quarts de finale le n° 2 mondial et tête de série, le Japonais Hisayoshi Harasawa.

L’action du jour

C’est un ippon sur-réel du russe Khusen Khalmurzaev face au français Axel Clerget en demi-finale des -90kg.

Le Masters de Guadalajara est terminé. Rendez-vous fin juin au Grand Prix de Budapest.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article