DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Journée mondiale sans tabac : des campagnes aussi axées sur le paquet neutre

monde

Journée mondiale sans tabac : des campagnes aussi axées sur le paquet neutre

Publicité

Sensibiliser encore et encore, c’est le leitmotiv des autorités sanitaires en cette Journée mondiale sans tabac. Cette année, priorité à la promotion du paquet neutre. Une directive l’impose dans l’Union européenne, où certains pays comme la France commencent à l’introduire. Pour l’Organisation Mondiale de la Santé, ce paquet sans logo ni couleur distinctive et couvert à 65% d’avertissements ne peut que faire reculer le tabagisme.

“L’OMS recommande le conditionnement neutre dans le monde entier, explique Douglas Bettcher, directeur du département prévention des maladies non transmissibles. Elle recommande au monde de se préparer pour le paquet neutre parce que cela réduit le glamour des produits du tabac et que c’est totalement approprié à un produit qui tue jusqu‘à 6 millions de personnes par an.”

L’Australie est le premier pays à avoir expérimenté les paquets neutres. Depuis décembre 2012, plus de 100 000 Australiens auraient cessé de fumer ou n’auraient pas commencé grâce à cette mesure.

En Chine, c’est la capitale, Pékin, qui expérimente de nouvelles règles depuis un an. Il est interdit de fumer dans les lieux publics fermés, les parcs ou encore les bureaux.

“Il y a toujours des endroits où les gens essaient d’ignorer l’interdiction comme les bars, mais globalement, ça fonctionne très bien, assure Bernhard Schwartlander, le représentant de l’OMS en Chine. Et il faut continuer. Nous devons sensibiliser tout le monde pour nous assurer que chacun comprenne les dangers du tabagisme. Mais Pékin réussit très bien.”

Avec 315 millions de fumeurs, la Chine est le premier consommateur de tabac mais aussi le premier producteur mondial. Le tabagisme, qu’il soit actif ou passif, y fait un million de victimes par an.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article