DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Migrants : une nouvelle voie entre la Grèce et l'Italie pour contourner les Balkans

monde

Migrants : une nouvelle voie entre la Grèce et l'Italie pour contourner les Balkans

Publicité

Un bateau à la dérive intercepté entre la Grèce à l’Italie et avec à son bord, une trentaine de candidats à l’exil…
Plus de deux mois après la fermeture des routes empruntées par les migrants à travers les Balkans, de nouvelles voies se créent pour rejoindre le nord de l’Europe.
Ce groupe, en l’occurrence, était parti de Leucade, une des îles Ioniennes situées à l’ouest de la Grèce, d’où ils cherchaient à rallier le sud de l’Italie.

Face à cette persistance des candidats à l’exil à vouloir pénétrer dans la forteresse Europe, quitte à emprunter des chemins de traverse dangereux, l’ONG allemande Sea-Watch alerte les dirigeants européens, au moyen d’une campagne choc : la photo d’un enfant noyé.

L’image renvoie à celle du corps inanimé du petit Syrien Aylan, échoué sur une plage turque, et qui avait fait le tour du monde en septembre dernier.

“Si vous ne voulez pas voir ces images, arrêtez de les produire !” somme l’ONG, qui participe aux opérations de sauvetage de migrants en Méditerranée.

“C’est toujours cette même tragédie de gens qui meurent dans la mer Méditerranée, et cette image pourrait avoir le même effet que celle d’Aylan, et j’espère que nous pourrons au moins toucher certaines personnes parce qu’en tant qu’Européens nous devons nous montrer responsables de cette situation.”

L’Italie, où près de 40.000 migrants et réfugiés sont arrivés entre janvier et fin mai d’après l’ONU, est redevenue la principale porte d’entrée méditerranéenne depuis al fermeture d ela route des Balkans.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article