DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Affaire Kerviel : la Société Générale condamnée aux prud'hommes

entreprises

Affaire Kerviel : la Société Générale condamnée aux prud'hommes

Publicité

C’est le premier succès judiciaire de Jérôme Kerviel contre la Société Générale. Le Conseil des prud’hommes de Paris a condamné la banque à verser plus de 450.000 euros à son ancien trader.

Appelée à trancher les litiges liés aux contrats de travail, la juridiction paritaire a estimé que Jérôme Kerviel avait été licencié début 2008 pour des faits prescrits, puisque repérés par la banque dès 2005. En France, la loi impose aux employeurs d’engager des procédures disciplinaires au plus tard deux mois après le constat d’une faute lourde. La banque a fait appel.

Jérôme Kerviel a purgé trois ans de prison pour des manoeuvres boursières frauduleuses qui ont fait perdre 4,9 milliards d’euros à sa banque. Le volet des dommages et intérêts réclamés par la Société Générale sera jugé en appel la semaine prochaine.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article