DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'opposition vénézuélienne espère un référendum en 2016

monde

L'opposition vénézuélienne espère un référendum en 2016

Publicité

L’opposition vénézuélienne au président Nicolas Maduro est encore descendue dans la rue ce lundi. Dans les rues de Caracas des centaines de sympathisants du parti MUD (centre-droit) ont écrit des messages dénonçant les pénuries de nourriture et d‘électricité sur un énorme drapeau du Vénézuela.

Ces derniers demandent depuis plusieurs mois la tenue d’un référendum sur le départ du président, comme le permet la constitution. “Cette crise sera résolue par la voix du peuple vénézuélien. Une consultation électorale anticipée en accord avec la constitution, cela s’appelle un référendum révocatoire, qui ne peut pas être négocié autour d’une table car c’est un droit constitutionnel”, explique le leader de l’opposition Jesus Torrealba.

Un nouveau rassemblement est prévu ce mardi devant le Conseil National Électoral (CNE), qui tarde à valider la pétition en faveur d’un référendum. Le nombre minimum de signatures requises (200.000) a été largement dépassé, mais l’opposition accuse le pouvoir chaviste de jouer la montre.

En effet, si un référendum avait lieu avant le 10 janvier 2017, il pourrait déboucher sur de nouvelles élections. S’il avait lieu après cette date, Nicolas Maduro risquerait seulement d‘être remplacé par son vice-président.

Henrique Capriles appelle à manifester ce mardi devant le CNE:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article