DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Papouasie Nouvelle-Guinée : au moins quatre étudiants tués par la police

monde

Papouasie Nouvelle-Guinée : au moins quatre étudiants tués par la police

Publicité

Au moins quatre morts et une douzaine de blessés selon les sources : c’est le bilan encore provisoire des heurts qui ont opposé mercredi matin des étudiants de Papouasie Nouvelle-Guinée à la police locale.
La police a tiré sur les manifestants qui se rendaient vers le Parlement. Toutes les victimes seraient des étudiants.

Depuis un mois ces derniers font monter la pression pour exiger la démission de l’actuel Premier ministre.
Arrivé au pouvoir en 2011 Peter O’Neil est empétré dans une affaire de corruption présumée et refuse de se soumettre à un mandat d’arrêt délivré par la justice.

6,4 millions d’habitants vivent en Papouasie Nouvelle-Guinée dans cette ancienne dépendance australienne.
Un pays pauvre d’Asie où 85% des habitants vivient encore de l’agriculture. Mais un pays riche en matières premières : ou le cuivre,
en 2010 d’immenses réserves de gaz naturel y ont été découvertes.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article