DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Au lendemain d'un attentat, Israël suspend les permis d'entrée pour plus de 80 000 Palestiniens

monde

Au lendemain d'un attentat, Israël suspend les permis d'entrée pour plus de 80 000 Palestiniens

Publicité

Les permis d’entrée de 83 000 Palestiniens ont été suspendus par Israël. Délivrés à des résidents de Cisjordanie et de la bande de Gaza à l’occasion du ramadan, ils sont temporairement gelés. C’est la conséquence de l’attentat commis mercredi soir par deux Palestiniens à Tel-Aviv. Ils ont ouvert le feu sur des clients attablés à l’extérieur d’un café, dans le quartier très animé de Sarona. Quatre Israéliens ont été tuées, six autres personnes blessées. Mais une jeune femme prenant un café dans ce même quartier au lendemain de l’attaque refuse de céder à la psychose :

“Dieu merci, nous sommes vivants et la vie continue, dit-elle. On se lève le matin, on va au travail, personne ne nous éliminera. Evidemment, ce qui s’est passé m’a fait très peur, mais on continue comme avant.”

Cet attentat est l’un des épisodes les plus meurtriers depuis octobre et le retour des violences à un rythme quasi-quotidien. L’un des assaillants a été arrêté, l’autre blessé et hospitalisé. Ce sont deux cousins originaires du village de Yatta, près de Hébron, en Cisjordanie. Le père de l’un d’entre eux dit son incompréhension.

“Evidemment, cette nouvelle a été difficile à entendre, parce que mon fils n’est affilié à aucun parti politique ou organisation assure-t-il. C’est vrai qu’il a deux oncles en prison. L’un d’eux a été condamné à la perpétuité sept fois et l’autre une fois. Mais on ne s’attendait pas à ça. Mon fils est jeune. Il a passé les quatre dernières années en Jordanie et il était de retour depuis cinq mois seulement. Il n’a aucune affiliation politique.”

Les mesures de sécurité ont immédiatement été renforcées par Israël, dont le gouvernement promet des actions intensives de la police et de l’armée pour capturer les complices et prévenir de nouveaux attentats.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article