DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Après la tuerie d'Orlando, le sénat rejette toute restriction sur les armes

monde

Après la tuerie d'Orlando, le sénat rejette toute restriction sur les armes

Publicité

Dix jours après la tuerie d’Orlando, le sénat américain a de nouveau rejeté, sans surprise, un durcissement de la loi sur les armes. Les républicains, majoritaires à la chambre haute, ont voté contre deux propositions démocrates, dont l’une visant à interdire aux personnes, figurant sur les listes de surveillance terroriste, d’acheter des armes à feu.

La sénatrice démocrate Barbara Mikulski a pris l’exemple d’Omar Mateen, le tueur d’Orlando, qui était fiché par le FBI : ‘‘Pourquoi y-a-t-il tant de contrôles avant de monter dans un avion pour nous protéger du terrorisme, alors qu’on laisse des personnes, sous surveillance, acheter des armes ?’‘

Les démocrates ont également rejeté une proposition républicaine visant à retarder de 72 heures la vente d’une arme aux suspects terroristes, le temps qu’un juge approuve ou non l’interdiction.

“Il y a une solution que je m’engage à trouver, explique la sénatrice républicaine Kelly Ayotte. Mais pour trouver cette solution, nous devons nous rassembler, plutôt qu’avoir des propositions concurrentes qui ont déjà, pour la plupart, échoué dans cette chambre, quand nous avons voté en décembre. Mettons de côté les stratagèmes et rassemblons-nous pour faire une proposition qui soit effective pour le peuple américain.’‘

L’autre proposition phare des démocrates vise à généraliser les vérifications d’antécédents criminels et psychiatriques avant toute transaction, dans les armureries, mais aussi dans foires spécialisées.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article