DERNIERE MINUTE

Brexit : les producteurs de porto inquiets

L’entreprise britannique Taylor’s est installée au Portugal 1692.

Vous lisez:

Brexit : les producteurs de porto inquiets

Taille du texte Aa Aa

L’entreprise britannique Taylor’s est installée au Portugal 1692.

L’entreprise produit du porto, elle a traversé des crises et des guerres et jamais les Britanniques n’ont cessé d’acheter du porto, mais le directeur général, Adrian Bridge, appréhende malgré tout le referendum sur le Brexit et espère que la Grande-Bretagne restera en Europe.

“Nous avons atteint une étape critique” dit il. “Il y aura des conséquences si la Grande-Bretagne quitte l’Union Européenne : à mes yeux, cela devrait réveiller l’Europe.”

Emillia Campos est la directrice générale de Churchill’s, une autre entreprise qui produit du porto. Elle explique craindre les turbulences économiques qui pourraient suivre un le Brexit.

“Nous ne sommes pas préparés à une chute de 15 % de la livre sterling” dit-elle. “Pas plus qu‘à une récession ou à ce ce qui peut se passer dans la tête des gens.”

La Grande-Bretagne est l’un des principaux débouchés commerciaux du pays avec chaque année près de trois milliards d’euros d’exportations et les conséquences d’un Brexit seraient majeures.