DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Colombie : un accord historique de cessez-le-feu signé avec les Farc

monde

Colombie : un accord historique de cessez-le-feu signé avec les Farc

Publicité

Ils montrent fièrement leur accord historique : côte à côte, les deux anciens ennemis, le président colombien, et le chef des Farc. Ensemble, ils ont signé l’accord de paix, avec un cessez-le-feu bilatéral.

Selon les termes de cet accord, les Farc vont intégrer, la classe politique légale, pour continuer leur engagement, mais cette fois-ci, légalement, et sans armes.

Juan Manuel Santos, Président colombien: “Maintenant que nous nous sommes mis d’accord sur la paix, en tant que chef de ce pays, et en tant que Colombien, je défendrai avec la même détermination votre droit de vous exprimer et de continuer votre combat politique, légalement, même si nous pouvons être en désaccord.”

C’est Rodriguo Londoño, surnommé Timochenko, le commandant en chef des Farc, qui a apposé sa signature.

L’accord prévoit aussi une réforme agraire, la lutte contre le trafic de drogue, un dédommagement pour les victimes, et la participation politique des guérilleros démobilisés.

Rodrigo Londoño, commandant en chef des Farc: “Nous allons bien sûr participer à la vie politique. C’est notre raison d‘être, mais maintenant avec des moyens légaux et pacifiques, avec les mêmes droits que tous les autres partis politiques.”

L’accord doit mettre fin à plus de 50 ans de guerre civile, un conflit qui a fait plus de 200.000 morts, et 45.000 disparus.

Mais d’autres groupes paramilitaires sévissent dans le pays, comme l’ELN, qui n’est pas concerné par cet accord.

Un référundum pourrait maintenant être organisé dans le pays.

Prochain article