Le mot "génocide" restera l'empreinte franche du pape en Arménie

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Le mot "génocide" restera l'empreinte franche du pape en Arménie

<p>C‘était le troisième et dernier jour du voyage de François en Arménie. Un voyage qui restera marqué par un mot : “génocide”. Un terme utilisé par le pape, pour décrire les massacres des Arméniens pendant la première guerre mondiale, provoquant la colère de la Turquie.</p> <p>Le pape François a pourtant fait un dernier <br /> geste de réconciliation à l‘égard d’Ankara, en lâchant une colombe depuis le sanctuaire de Khor Virap, à quelques kilomètres de la frontière turque. </p> <p>Le pape a plaidé aux côtés de Karékine II, le chef de l’Eglise apostolique arménienne, pour le rapprochement entre Rome et les Eglises orientales. </p> <p>Après son départ, le souverain pontife laisse ici le sentiment d’un pape qui perpétue une tradition : la défense des chrétiens arméniens. C’est une cause constante du Saint-Siège, depuis Benoît XV qui avait écrit trois fois au Sultan pendant la première guerre mondiale pour faire cesser les tueries.</p>