DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les judokas mongols intraitables à domicile

Sport

Les judokas mongols intraitables à domicile

Publicité

La première journée du Grand Prix d’Oulan-Bator est largement dominée par les judokas mongols avec par exemple trois d’entre eux qui montent sur le podium chez les légers, chez les moins de 60 kilos.

Pour l’or, Amartuvshin Dashdavaa, qui fut vice-champion du monde en 2013, domine son compatriote Ser-Od Nasanjargal en lui infligeant un ko-soto-gake pour ippon au bout de deux minutes.

Finale 100 % mongole aussi chez les moins de 66 kilos avec la victoire d’Altansukh Dovdon aux dépens de Batsuuri Adiya.

Le champion d’Asie s’impose au bout du suspense sur osaekomi à 5 secondes du gong.

Médailles de bronze pour le Slovène Andraz Jereb et le Kazakh Askhat Telmanov.

Chez les femmes, énorme sensation chez les moins de 57 kilos avec la victoire d’une jeune fille de 17 ans, Enkhriilen Lkhagvatogoo.

Elle remporte son premier Grand Prix dès son quatrième tournoi chez les seniors en se payant le luxe de dominer en finale la Japonaise Megumi Ishikawa, ex-championne d’Asie.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article