DERNIERE MINUTE

L'OTAN confirme le déploiement de quatre bataillons en Europe de l'Est

Quelque 4.000 soldats seront déployés, dès l'année prochaine, en Pologne et dans les Pays baltes, prêts à faire face à une éventuelle agression extérieure.

Vous lisez:

L'OTAN confirme le déploiement de quatre bataillons en Europe de l'Est

Taille du texte Aa Aa

Les membres de l’OTAN, réunis en sommet à Varsovie, confirment le déploiement de quatre bataillons multinationaux dans l’est de l’Europe. 4.000 soldats environ qui seront déployés, dès l’année prochaine, en Pologne et dans les Pays baltes, prêts à faire face à une éventuelle agression extérieure. L’Alliance atlantique souhaite ainsi rassurer les pays frontaliers de la Russie, inquiets après les évènements en Ukraine.

allviews Created with Sketch. Point of view

"L'OTAN ne veut pas une nouvelle guerre froide."

Le secrétaire général de l’OTAN Jens Stoltenberg a donné les détails de ce déploiement de troupes :

“Nous avons décidé de renforcer notre présence militaire dans la partie Est de l’Alliance. Je suis heureux d’annoncer que le Canada sera la nation-cadre pour la Lettonie, l’Allemagne va diriger le bataillon en Lituanie, le Royaume-Uni va commander en Estonie et les Etats-Unis vont servir en tant que nation-cadre en Pologne.’‘

“L’OTAN ne veut pas une nouvelle guerre froide”, a insisté Jens Stoltenberg. Pour lui, “Moscou ne peut et ne doit pas être isolé “ . Une réunion de dialogue OTAN-Russie aura d’ailleurs lieu la semaine prochaine à Bruxelles.

“Nous ne cherchons pas la confrontation. Nous continuons à chercher un dialogue constructif avec la Russie. La Russie est notre plus grand voisin, c’est un membre permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies, et elle joue un rôle important dans les défis sécuritaires en Europe et autour.”

Moscou perçoit le déploiement de ces bataillons près de ses frontières comme une provocation.

Par ailleurs, l’Alliance Atlantique a déclaré “opérationnelle” la mise en place d’un bouclier antimissile en Europe continentale.