DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Téhéran : les adieux à Abbas Kiarostami

monde

Téhéran : les adieux à Abbas Kiarostami

Publicité

Plusieurs cinéastes et artistes iraniens sont venus participer à la cérémonie. L’un d’entre eux, Asghar Farhadi, a déclaré qu’il avait “ouvert le difficile chemin de la mondialisation au cinéma iranien”.

C’est aussi l’avis de cette anonyme :
“Pour moi et tous les gens ici, Abbas Kiarostami était l’un des plus grands réalisateurs du monde. Il a fait la promotion de l’Iran en photographie et en cinéma”.

“Il a du faire face à des restrictions, précise ce jeune homme. Bien-sûr ça ne veut pas dire qu’il n’avait pas le droit de faire des films en Iran ou obtenir un permis de production, mais il ne travaillait pas en Iran et les gens le suivaient en écoutant les nouvelles, et sa mort a été une nouvelle particulièrement importante”.

Kiarostami n’a jamais reçu de la part des autorités iraniennes la reconnaissance qu’il méritait, et de nombreuses personnes, lors de cet enterrement, portaient des messages y faisant allusion.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article