DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Espagne : les fêtes taurines 2016 marquées par des décès et des cas de viols

monde

Espagne : les fêtes taurines 2016 marquées par des décès et des cas de viols

Publicité

Dernier lâcher de taureaux ce matin à Pampelune, avec une fête particulièrement assombrie cette année en Espagne. Les lâchers de taureaux ont fait un mort et de nombreux blessés. Un torero est mort lors d’une corrida. Et pour ne rien arranger, nombreux ont été les cas rapportés d’agressions sexuelles et de viols.

A l’issue d’une semaine de fêtes de San Fermin à Pampelune, quinze personnes ont été arrêtées.

Samedi, une Française de 22 ans a porté plainte pour viol. Selon la presse, elle a été violée dans les toilettes d’un parking samedi soir. En début de matinée, cinq hommes avaient été écroués pour un autre viol, collectif, qu’ils avaient filmé.

De quoi apporter de l’eau au moulin des anti-tauromachie, dont la contestation a pris de l’ampleur cette année. L’ONG PETA a à nouveau marqué les esprits avec ce happening organisé il y a cinq jours.

La division est de plus en plus nette en Espagne entre défenseurs de la tradition populaire et défenseurs des droits des animaux.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article