DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

A Nice, vers 23h, un camion surgit : les témoins racontent

monde

A Nice, vers 23h, un camion surgit : les témoins racontent

Publicité

En cette soirée du 14 juillet, ils étaient sortis boire un verre, danser, regarder le feu d’artifice, et ils ont vu l’horreur dans les rues de Nice.
Abasourdis, ils racontent.

“Un camion est arrivé, il a foncé sur tout le monde… sur tout le monde, explique un homme sonné, qui semble revivre la scène. Il n’y avait pas la securité, les pompiers ils ont mis 25 minutes, une demi-heure à arriver.”

Il est 23 heures passé de quelques minutes, le feu d’artifice du 14 juillet vient tout juste de s’achever sur la célèbre Promenade des Anglais à Nice quand un camion surgit.
Cet autre témoin retranscrit la situation :
“Mouvement de foule, (on a été) écrasé par tout le monde, qui courait. La panique, on se retourne devant, derrière, on comprend pas ce qu’il se passe, tout le monde qui crie, qui pleure…”

Autre témoin de la scène, l’ancien maire de Nice Christian Estrosi :

“Un camion avec un conducteur qui de toute évidence a conduit une action structurée, préméditée, ce qui permet peut-être d’en tirer quelques conséquences. Il semblerait qu’il ait fait usage d’une arme par la fenêtre, et c’est dans ces circonstances-là qu’il a été abattu.”

Avec agences

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article