DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Une dispute amoureuse à l'origine de l'attaque à la machette de Reutlingen

monde

Une dispute amoureuse à l'origine de l'attaque à la machette de Reutlingen

Publicité

La police allemande privilégie la thèse du crime passionnel pour expliquer l’attaque à la machette qui a fait un mort et trois blessés ce dimanche dans les rues de Reutlingen, dans le sud-ouest de l’Allemagne.

Une dispute entre le meurtrier et la victime serait à l’origine de la crise de rage : “nous avons conclu qu’il s’agissait d’un crime lié à une relation amoureuse. La femme tuée et le suspect de 21 ans avaient une relation. Nous n’avons aucune preuve qui indique que le crime ait été motivé par la religion ni aucun contexte terroriste” a expliqué le porte-parole de la police.

Le meurtrier présumé, un demandeur d’asile syrien de 21 ans connu de la police, a tué une Polonaise de 45 ans d’un coup de machette avant de fuir en courant. C’est pendant sa course qu’il a blessé plusieurs personnes avant d‘être percuté par une voiture, puis arrêté.

Un fait divers intervenu dans un climat tendu après la fusillade à Munich qui a fait neuf morts ce vendredi.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article