DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Turquie : deux des plus importants généraux démissionnent

monde

Turquie : deux des plus importants généraux démissionnent

Publicité

En Turquie, c’est une réunion cruciale qui se tient ce jeudi à Ankara, autour du Premier ministre : la réunion du conseil militaire suprême. Ce rendez-vous annuel prend un relief particulier après la tentative de coup d’Etat le 15 juillet dernier.

Depuis ce putsch raté, les autorités mènent une purge dans les rangs de l’armée, avec de nombreux officiers limogés et poursuivis en justice.

Ahmet Kasim Han est politologue dans une des universités d’Istanbul.
D’après lui, la réunion du conseil militaire suprême doit permettre de déterminer qui seront désormais les grands responsables militaires, et plus largement, cela doit “dessiner les nouveaux contours de l’armée“.

Ce jeudi matin, avant même l’ouverture du Conseil militaire suprême, deux des plus importants généraux de l’armée ont démissionné.
Il s’agit du chef de l’armée de terre, le général Ihsan Uyar, et du chef des “entraînements et de la doctrine de commandement”, le général Kamil Basoglu.

La veille, ce sont près de 150 officiers supérieurs qui ont, eux, été limogés.

Les autorités souhaitent depuis longtemps renforcer les pouvoirs de la police pour contrebalancer le poids de l’armée.

Ankara accuse Fattulah Gülen, un prédicateur turc exilé aux Etats-Unis, d‘être derrière cette tentative de putsch, ce qu’il dément.

- avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article