DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Que fait l'Europe contre le harcèlement sexuel ?

insiders

Que fait l'Europe contre le harcèlement sexuel ?

Publicité

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Etreintes forcées, contacts physiques, commentaires sexuels, mails ou sms à caractère sexuels explicites…A partir de l‘âge de 15 ans, plus d’une femme sur deux a déjà été harcelée sexuellement en Europe et plus elle est instruite ou mène une brillante carrière professionnelle, plus elle risque de l‘être.

La France, est l’un des pays d’Europe où le harcèlement sexuel au travail est le plus courant. Et Le pays où les femmes diplômées sont le plus harcelées sexuellement.

Le dernier scandal sexuel en France implique un ex dirigeant du parti Europe écologie les Verts, (EELV), Denis Baupin, qui est accusé de harcèlement sexuel par plusieurs femmes. A ce jour, trois d’entre elles ont porté plainte. Denis Baupin nie ces accustions. Valerie Zabriskie, reporter à Euronews, a rencontré certaines de ses victimes présumées et des femmes qui ont été harcelée sexuellement au travail (voir le reportage ci-dessous).

Harcèlement sexuel au travail : briser la loi du silence

Le harcèlement sexuel au travail est un délit dans la plupart des pays de l’Union européenne même si les faits sont rarement dénoncés ou punis. Le Portugal et la Belgique sont allés plus loin en punissant le harcèlement de rue. Exemple avec le reportage de Filipa Souarch au Portugal (voir le reporage ci-dessous).

Le Portugal se bat contre le harcèlement de rue

Joanna Goodey, directrice du département Justice et Libertés à l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne, a supervisé en 2014 une enquête sur les violences sexuelles en Europe auprès de 42.000 femmes. Elle explique qu’il existe des lois sur la parité qui traitent aussi du harcèlement sexuel. “Il y a aussi une nouvelle convention du Conseil de l’Europe, appelée la Convention d’Istanbul et qui reconnaît le harcèlement sexuel. Plusieurs pays de l’UE ont ratifié, ont signé cette convention sur le harcèlement sexuel, mais il faut aussi édiquer les gens à ce sujet”, détaille-t-elle. L‘éducation vise “les garçons, les filles, les hommes et les femmes, le patronnat, beaucoup d’acteurs doivent être impliqués pour faire que la législation en place soit appliquée”, ajoute-t-elle.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article