DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le pape clôture les JMJ : « Que la prière soit votre "chat" et l'Évangile votre navigateur »

monde

Le pape clôture les JMJ : « Que la prière soit votre "chat" et l'Évangile votre navigateur »

Publicité

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Comme le veut la tradition, des centaines de milliers de jeunes catholiques ont campé à la belle étoile en l’attendant.

Au cinquième et dernier jour des Journées mondiales de la jeunesse en Pologne, le pape François est venu célébrer la messe du dimanche.

Il a appelé les fidèles à ne pas “confondre le bonheur avec un canapé“, et à s’engager dans un “monde en guerre“.

Les gens vous diront peut-être que vous êtes des rêveurs, parce que vous croyez en une humanité nouvelle, qui rejette la haine entre les peuples (…). Ne vous découragez pas : avec un sourire et des bras ouverts : vous annoncez l’espoir“, a-t-il déclaré.

Le souverain pontife a voulu se rapprocher de son audience en utilisant “un langage 2.0” : “La mémoire de Dieu n’est pas un disque dur qui enregistre toutes nos données, mais un coeur tendre de compassion qui se réjouit d’effacer définitivement toutes nos traces de mal“. “Que la prière soit votre chat et l’Evangile votre nagivateur dans la vie.

Hier, dans un autre discours, François a également utilisé le football comme image pour faire passer son message. “Nous ne sommes pas venus au monde pour végéter (…). Le temps que nous vivons aujourd’hui n’a pas besoin de jeunes-canapés, mais de jeunes avec des chaussures, mieux encore, chaussant des crampons. Il n’accepte que des joueurs titulaires sur le terrain, il n’y a pas de place pour des réservistes. Le monde d’aujourd’hui vous demande d‘être des protagonistes de l’histoire.

La messe finale des JMJ, célébrée sur l’immense campus de la Miséricorde (à Brzegi, à une vingtaine de kilomètres de la capitale Cracovie), a attiré au moins deux millions et demi de personnes, selon le comité d’organisation. Une estimation qui dépasse nettement celle, officieuse, des services de sécurité, autour de 1,5 million de personnes.

Le pape François a annoncé que les prochaines JMJ auraient lieu au Panama en 2019, à la plus grande joie du président Juan Carlos Varela qui a assisté à la messe, au côté de son homologue polonais Andrzej Duda.

Alors que le gouvernement polonais est connu pour ses réticences à accueillir des migrants, le pape aura plusieurs fois abordé la question des réfugiés au cours de son pélerinage, demandant d’accueillir “ceux qui fuient la guerre et la faim“.

Son voyage a aussi été marqué par sa visite à Auschwitz, où il a rencontré des rescapés du camp d’extermination nazi.

avec AFP, Le Monde

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article