Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Syrie: ouverture d'un couloir "humanitaire" à Alep, les habitants restent méfiants

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Syrie: ouverture d'un couloir "humanitaire" à Alep, les habitants restent méfiants

<p>Depuis samedi la télévision officielle syrienne diffusent des images de femmes et des enfants, en grande majorité, qui fuient Alep via un couloir sécurisé. Il a été amménagé par Damas et Moscou. Piégés depuis des semaines dans la partie Est de la ville contrôlée par les rebelles, la situation des 250 000 civils est devenue dramatique. Cette possibilité donnée Bachar al-Assad se veut donc un geste humanitaire.</p> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="en" dir="ltr">Whether people stay in <a href="https://twitter.com/hashtag/Aleppo?src=hash">#Aleppo</a> or flee the fighting, all civilians must be protected. <a href="https://twitter.com/hashtag/Syria?src=hash">#Syria</a> <a href="https://t.co/JrPkzEjARr">https://t.co/JrPkzEjARr</a></p>— Dominik Stillhart (@DStillhartICRC) <a href="https://twitter.com/DStillhartICRC/status/759007564923219969">29 juillet 2016</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <p>Mais sur le terrain pour l’instant peu d’habitants sont prêts à emprunter ce corridor. L’agence d’information syrienne parle de 169 personnes évacuées.Les civils craignant d‘être arrêtés par le régime une fois sortis. Le même régime qui <a href="http://www.rfi.fr/moyen-orient/20160724-syrie-alep-bombardement-hopitaux-cible-nouveau-soins-medicales">bombarde aveuglément</a> cette partie de la ville depuis des mois. D’autant qu’aucune <span class="caps">ONG</span>, ni force de l’<span class="caps">ONU</span> n’est présente sur place.<br /> Côté rebelle, on parle de déplacement forcés de la population pour mieux en finir avec ce bastion de la rebellion depuis 2012. En cas de chute d’Alep, il s’agirait de la plus importante victoire du régime depuis le début de la guerre.</p>