DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Australie : le président de la commission d'enquête sur les violences contre les aborigènes en prison démissionne

monde

Australie : le président de la commission d'enquête sur les violences contre les aborigènes en prison démissionne

Publicité

Les Australiens restent mobilisés contre la gestion par le gouvernement du scandale des adolescents aborigènes maltraités en prison. Samedi, ils étaient encore plusieurs centaines à manifester à Sydney et dans plusieurs grandes villes pour réclamer que la commission mène son enquête au niveau national et pas uniquement dans la prison incriminée. Ce lundi, son président a démissionné, ne s’estimant pas soutenu par la communauté aborigène.

“Je ne suis pas le seul à pouvoir diriger cette commission de façon compétente et il est crucial que son futur président ait la confiance de ceux qui sont concernés directement par ce problème” a déclaré Brian Martin.

Ces images des traitements dégradants diffusées par la chaîne ABC il y a une semaine peuvent heurter la sensibilité de certains spectateurs.
Désormais, la commission sera dirigée par un aborigène et un juge de la Cour suprême à la retraite.
La communauté indigène représente 3 % seulement de la population du pays mais 27 % des prisonniers.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article