DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Un réseau de passeurs liés au jihadisme démantelé en Italie

monde

Un réseau de passeurs liés au jihadisme démantelé en Italie

Publicité

La police italienne a interpellé huit personnes dont un Tunisien de 41 ans soupçonné d’avoir orchestré un réseau de trafic de migrants en lien avec le jihadisme et proche de l‘État islamique.

Le suspect s’appelle Mohamed Kamel Khemiri, il avait déjà été arrêté pour trafic de drogue et les enquêteurs pensent qu’il s’est radicalisé durant ces douze derniers mois. L’homme avait notamment manifesté sur les réseaux sociaux son soutien aux attentats islamistes qui avait fait 130 morts à Paris en novembre 2015.

Sept autres ressortissants étrangers ont été arrêtés en même temps que lui dans la région de Naples et sont soupçonnées d‘être impliquées dans la fabrication et la vente de faux contrats de travail qui permettaient aux migrants d’obtenir des permis de séjour.

Depuis 2014, 420 mille migrants ont réussi à atteindre les cotes italiennes depuis l’Afrique du Nord.

L’affaire a été confiée au parquet antiterroriste de Naples.

Ces arrestations interviennent alors que les autorités italiennes ont multiplié les expulsions d‘étrangers ces dernières semaines.

Le ministre italien de l’Intérieur, Angelino Alfano, explique qu’il s’agit “d’abaisser le plus possible le niveau de risque” terroriste.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article