DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Turquie-USA : nouvelles pressions pour extrader Gülen

monde

Turquie-USA : nouvelles pressions pour extrader Gülen

Publicité

Sur les milliers d’interpellations qui ont suivi le coup d’Etat manqué en Turquie, 16 000 personnes ont été arrêtées annonce le ministre turc de la Justice Bekir Bozdag, tandis que quelque 6000 autres suspects sont toujours en prison, sans qu’aucune charge n’avait encore été retenue contre eux.

Cette purge massive dans la justice, l’armée, la police, les services publics ou les médias
continue par ailleurs d’entacher les relations d’Ankara avec ses partenaires européens, mais aussi avec Washington.
Le ton monte au sujet du prédicateur Fetullah Gülen exilé aux Etats-Unis et qu’Ankara accuse d’avoir ourdi le putsch.
Bekir Bozdag met en garde : “Si Gülen n’est pas extradé, les Etats-Unis sacrifieront les relations (bilatérales) à cause de ce terroriste”.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article