DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Entrepreneurs : Les fabuleuses opportunités des drones

business planet

Entrepreneurs : Les fabuleuses opportunités des drones

Publicité

C’est un marché qui explose : le secteur des drones civils professionnels offre d’incroyables opportunités aux entrepreneurs avec à la clé, des dizaines de milliers d’emplois en Europe. Quels sont les secrets de ceux qui réussissent et innovent dans ce secteur ? Quel cadre réglementaire pour les entreprises ? Cette édition tournée en France et notamment au nouveau siège d’euronews à Lyon est dédiée aux fabuleuses opportunités du drone.

Commençons par nous intéresser au potentiel énorme qu’offrent les drones civils professionnels. Notre reporter Serge Rombi a invité au nouveau siège d’euronews à Lyon, Peter van Blyenburgh, du Consortium Drones-Rules.EU et PDG d’ UVS International. “Le potentiel en termes de marché est énorme, confirme-t-il avant de préciser : D’après les prévisions de la Commission européenne, cela devrait se traduire par la création de 150 à 200.000 emplois dans les vingt prochaines années.”

Un marché sur lequel une PME française, par exemple, commence à s’imposer : il s’agit de Delair-Tech, une start-up implantée à Toulouse, au coeur de l’industrie aéronautique en France, devenue le leader mondial du drone professionnel. Elle fabrique des appareils qui récoltent des données dans les domaines du BTP, des infrastructures énergétiques et de transport et dans l’agriculture. L’une des particularités de ses engins : ils fonctionnent hors du champ de vision du pilote. “Ce sont des drones que nous avons conçus pour être particulièrement endurants, nous explique Benjamin Benharrosh, co-fondateur de Delair-Tech, ils volent 100 à 150 km en autonomie intégrale, entre deux et trois heures.”

Mais cette entreprise ne fait pas que fabriquer les drones. Elle propose aussi toute une offre de services : autrement dit, la récolte et le traitement des données. “Si on prend l’exemple des lignes électriques en France, on a 400.000 km de lignes à inspecter tous les ans et en utilisant les drones par rapport aux méthodes traditionnelles, on peut être deux à trois fois moins cher,” assure Benjamin Benharrosh.

Le marché potentiel est donc très important. D’ailleurs, cette entreprise devrait passer de 60 à 90 salariés d’ici à la fin de l’année et vient de réaliser une levée de fonds de 13 millions d’euros. Objectif : financer son dévelopement, notamment à l’international. Son cofondateur nous indique : “Aujourd’hui, on a des drones qui sont présents dans trente pays et on a des projets d’ouverture à l’international : une filiale qu’on crée en Californie, un bureau en Australie et un bureau en Chine d’ici à la fin de l’année.”

Poursuivons notre entretien avec Peter van Blyenburgh, du Consortium Drones-Rules.EU.
“Vous travaillez avec les meilleurs experts européens sur un grand programme de sensibilisation pour aider les entrepreneurs comme Benjamin Benharrosh à accéder à ce marché dans les meilleures conditions possibles,” rappelle Serge Rombi. “Oui, l’objectif, lui répond-il, c’est que les utilisateurs actuels et futurs de drones connaissent leurs obligations et leurs responsabilités, ce qu’ils doivent faire en matière de protection des données et de la vie privée et la situation réglementaire dans les différents pays,” souligne ce spécialiste des drones.

Et c’est la raison pour laquelle ce projet qui est financé par la Commission européenne est très pratique pour les PME qui souhaitent explorer les opportunités offertes par les drones civils professionnels.

Serge Rombi :
“Peter van Blyenburgh, une dernière question : si je suis un entrepreneur comme Benjamin Benharrosh et que j’ai envie de faire commme lui, de profiter des opportunités de ce marché, que me conseillez-vous ?”

Peter van Blyenburgh :
“Le plus important pour un nouvel utilisateur de drone, c’est de comprendre qu’il s’intègre au domaine de l’aviation, ce qui implique toute une série de règles et réglementations, de devoirs et de responsabilités.”

Drones civils

  • Les drones civils offrent un potentiel énorme en termes de développement d’applications innovantes dans de nombreux secteurs comme l’inspection industrielle, la photographie aérienne, la sûreté et la sécurité dans l’agriculture ou du public.
  • La très grande majorité de ces applications intègrent de petits drones et sont développées par de petites entreprises et start-up.
  • Les questions de sécurité et les législations nationales divergentes font partie des principaux motifs de préoccupation en matière d’utilisation des drones.
  • Le projet Drone-Rules.EU financé par le programme COSME vise à mieux sensibiliser les utilisateurs à la réglementation actuelle qui encadre l’emploi des drones et son évolution en lien avec l’instauration prochaine d’une législation européenne.

Liens utiles

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article