DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Corse : la rixe de Sisco n'a rien à voir avec le burkini

monde

Corse : la rixe de Sisco n'a rien à voir avec le burkini

Publicité

Le burkini n’est pas en cause dans la rixe survenue samedi dernier sur une plage de Sisco en Corse.
Information délivrée par le procureur de la République de Bastia.
Cinq hommes, qui devaient comparaître ce jeudi, seront finalement jugés le 15 septembre devant le tribunal correctionnel. Ils sont accusés d‘être impliqués dans la bagarre qui a fait cinq blessés légers.

“ A l’origine des incidents se trouvent les membres de la famille magrébine qui ont voulu dans une logique un petit peu de “caïdat” s’approprier la plage, se la privatiser, il y a plusieurs éléments qui vont dans ce sens là, notamment ils ont mis un panneau d’interdiction de circulation, c‘était plus ou moins symbolique, évidemment on pouvait passer mais pour que personne ne vienne” a expliqué le procureur Nicolas Bessonne.

Les deux villageois de Sisco ont été remis en liberté mercredi soir après avoir été interrogés au camp militaire de Borgo. Ils ont été acclamés par leurs familles et plusieurs centaines de personnes venues les soutenir. Les élus locaux ont lancé un appel au calme.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article