DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

"Florence Foster Jenkins", sur les traces de la pire cantatrice de tous les temps

cinema

"Florence Foster Jenkins", sur les traces de la pire cantatrice de tous les temps

En partenariat avec

Dans le New-York des années 1940, Florence Foster Jenkins est une riche héritière qui s’attache à son rêve de toujours : devenir une grande cantatrice. Léger problème cependant : elle est la seule à ne pas se rendre compte qu’elle chante horriblement faux. Son mari et manager est déterminé à lui cacher la cruelle vérité.

Meryl Streep met cette fois-ci ses réels talents musicaux au service d’une des pires cantatrices de l’histoire. “Je n’ai jamais joué quelqu’un qui ait une telle joie de vivre, confie l’actrice. Mais malgré ce caractère, elle était confrontée à de vrais défis dans sa vie sur le plan de sa santé, par rapport aux infidélités de son mari,… mais elle persévérait malgré tout et cela me touche beaucoup.”

Le film suit Jenkins alors qu’elle prépare sa première audition grand public, au Carnegie Hall. L’actrice aux trois oscars interprète un personnage réel dont la passion pour la musique est sans rapport avec ses piètres compétences vocales.

“Elle a choisi les airs les plus difficiles du répertoire des coloratures, absolument. Elle maltraitait ces airs à chaque fois mais elle savait comment ils devaient être interprétés et elle faisait vraiment de son mieux, affirme Meryl Streep. En écoutant ses enregistrements, je me suis rendu compte que le problème n‘était pas que ce soit mauvais. C’est plutôt à quel point c‘était proche d‘être juste et c’est ce qui donne envie au public de la soutenir d’abord… avant d‘être déçu.”

Le sujet a déjà inspiré le film “Marguerite” de Xavier Giannoli, sorti en France en septembre 2015 avec, dans le rôle-titre Catherine Frot.

“Florence Foster Jenkins” est sorti sur les écrans français en juin dernier.

Prochain article