DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le métro de Buenos Aires sur un air d'opéra


Cult

Le métro de Buenos Aires sur un air d'opéra

Métro, boulot, soprano.
Les usagers du métro de Buenos Aires, en Argentine, ont pu être distraits de leur routine quotidienne cet été grâce à une troupe d’opéra à la station Las Heras.

La troupe Opera Periferica a interprété “La Serva Padrona”, un intermezzo de Jean-Baptiste Pergolèse écrit en 1733.

“Nous voulons que l’opéra devienne un sujet de conversation ordinaire, explique Pablo Foladori, directeur général de cette troupe. Nous voulons qu’il se répande plus largement et qu’il devienne un sujet de conversation quotidien. C’est pour cela que nous répétons dans le métro.”

Les usagers curieux s’arrêtent quelques minutes pour écouter les voix de la soprano Julieta Schena et du bariton Alfredo Martinez qui interprètent les personnages principaux.

“La première réaction des gens, c’est la surprise et ensuite un accueil chaleureux, sourit Julieta Schena. Ils s’arrêtent, ils écoutent, ils sont accrochés par ce qui se passe. Même si bien sûr, ils ne comprennent pas tout car il n’y a pas de sous-titres ici comme à l’opéra.”

Cette prestation est l’une des initiatives de la ville de Buenos Aires pour resserrer les liens entre les citoyens et les arts, une manifestation qui reçoit un accueil positif du public.

“C’est la première fois que je vois ça. Je trouve ça fantastique. La musique, c’est merveilleux, où que ce soit” s’enthousiasme une spectatrice.

Selon la régie du métro de Buenos Aires, près d’un million de personnes utilisent ce mode de transport en semaine. Autant de possibles nouveaux amateurs d’opéra.

Le choix de la rédaction

Prochain article
Lindsey Stirling, l'adversité surmontée en musique

Cult

Lindsey Stirling, l'adversité surmontée en musique