DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie : l'OSDH annonce des dizaines de victimes civiles après les bombardements turcs

monde

Syrie : l'OSDH annonce des dizaines de victimes civiles après les bombardements turcs

Publicité

L’offensive turque en Syrie commence à faire de plus en plus de victimes. Ankara affirme que 25 combattants “terroristes” ont été tués, mais l’Observatoire Syrien des Droits de l’Homme met surtout l’accent sur la mort d’au moins 40 civils lors des bombardements turcs dans le nord du pays.

L’offensive turque, qui a commencé mercredi, a été annoncée comme visant kurdes et combattants djihadistes mais sur le terrain les manoeuvres montrent que les factions rebelles kurdes sont la vraie cible de la Turquie, qui veut les repousser le plus loin possible de sa frontière.

Un porte-parole de l’administration semi-autonome instaurée par les Kurdes en Syrie depuis 2012 a pour sa part donné un bilan de 75 civils tués dans les villages de Jeb el-Koussa et d’al-Amarné.

Les indépendantistes kurdes ont répliqué, mais sur le territoire turc cette fois, en tirant des roquettes, sans faire de victime, sur l’aéroport de Diyarbakir, dans le sud-est, samedi soir.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article