DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Violences anti-Rom dans le sud de l'Ukraine

monde

Violences anti-Rom dans le sud de l'Ukraine

Publicité

Plusieurs maisons appartenant à des Roms ont été détruites par les habitants d’un village en Ukraine. En cause, l’implication supposée d’un membre de la minorité Rom dans le viol et le meurtre d’une petite fille de neuf ans.

Depuis deux jours la situation est très instable dans cette localité de la région d’Odessa dans le sud du pays.

“Trois ans ont passé depuis qu’ils se sont installés ici, raconte cet homme. Trois ans… et maintenant voici ce qui arrive. Les Roms ne font même pas attention à nous, qui vivons ici depuis 200 ans. Maintenant les enfants sont soumis à une pression à l‘école, les gens dans le village aussi, il y a du racket, et des cambriolages !”

La police a beaucoup de mal a faire revenir le calme. Le gouverneur de la région d’Odessa et ancien président géorgien, Mikhaïl Saakashvili, a quant à lui déclaré qu’il comprenait la fureur de la population.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article