DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Pétrole : Riyad et Moscou s'engagent à stabiliser les cours

économie

Pétrole : Riyad et Moscou s'engagent à stabiliser les cours

Publicité

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Les deux premiers producteurs d’or noir au monde, la Russie et l’Arabie saoudite, s’engagent à coopérer étroitement pour stabiliser les cours du brut.

Leurs ministres de l’Energie ont signé une déclaration commune en ce sens ce lundi, en marge du sommet du G20, en Chine. Un groupe de travail sera chargé d’examiner leurs options.

Pas de gel de la production…

La Russie et l’Arabie saoudite vont tirer parti de leurs positions de leaders du marché et de la production de pétrole,“ a expliqué Khaled al-Faleh, ministre saoudien de l’Energie, de l’Industrie et des Ressources naturelles, dont le pays est le plus gros producteur de l’OPEP. “_Nos deux pays sont animés par la même motivation qui est de stabiliser les marchés internationaux du pétrole. _”

Ni lui, ni son homologue russe n’ont évoqué le gel des niveaux de production envisagé en avril.

Nous sommes d’accord pour coordonner des actions communes visant à stabiliser les marchés du pétrole,“ a simplement dit Alexander Novak, ministre russe de l’Energie.

…Mais les marchés applaudissent

Ce rapprochement entre Riyad et Moscou a fait repasser le Brent au-dessus des 47 dollars le baril. Il a été salué par les Emirats arabes unis et le Koweit, membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole.

Comme la Russie, l’OPEP paie un lourd tribut à la chute des cours. Le Cartel doit en débattre fin septembre à Alger avec les producteurs non-OPEP en marge du Forum international de l’Energie.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article