DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Bangladesh : au moins 15 morts et 70 blessés dans l'incendie d'une usine

monde

Bangladesh : au moins 15 morts et 70 blessés dans l'incendie d'une usine

Publicité

Une centaine d’ouvriers travaillaient sur place au moment de la déflagration. Et la police craint que des victimes soient toujours piégées à l’intérieur du bâtiment de 4 étages. “L’incendie n’est toujours pas sous contrôle“, a déclaré à l’AFP l’inspecteur Sirajul Islam.

Le feu s’est déclaré vers six heures du matin a indiqué Tahmidul Islam, un haut responsable de la police bangladaise. “Ce que nous avons compris, c’est qu’il y avait des produits chimiques stockés au rez-de-chaussée, ce qui a fait que les flammes se sont propagées très vite“, a-t-il dit en précisant que de nombreux pompiers étaient mobilisés. L’usine, a-t-il précisé, fabrique notamment des emballages plastiques pour les produits alimentaires et des serpentins antimoustiques.

Faute de normes de sécurité correctement respectées, accidents et incendies sont fréquents au Bangladesh, deuxième exportateur de produits textiles au monde après la Chine. Un incendie dans l’usine de Tazreen à Dacca, non loin de Tongi, en 2012, avait tué 111 salariés, nombre d’entre eux n’ayant pu s‘échapper faute d’issue de secours. Six mois plus tard, plus de 1.100 personnes avaient trouvé la mort lors de l’effondrement du complexe textile du Rana Plaza de Savar, un faubourg de Dacca, le 24 avril 2013, une catastrophe qui avait mis au jour les conditions de sécurité effroyables au Bangladesh.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article