DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Corée du Nord : des inondations meurtrières

monde

Corée du Nord : des inondations meurtrières

Publicité

Au moins 133 morts et près de 400 disparus. C’est le lourd bilan des inondations en Corée du Nord. La télévision officielle montre essentiellement des hommes à l’oeuvre pour renforcer les digues et empêcher le fleuve Tumen de sortir à nouveau de son lit, mais les Nations Unies estiment à 140 000 le nombre de personnes sans abri ou ayant besoin d’une aide alimentaire dans la région sinistrée du nord-est du pays. La Croix-Rouge redoute, elle, de graves pénuries. 16 000 hectares de terres agricoles auraient été inondés.

“Nous ne connaissons pas encore précisément la proportion des cultures de riz et de céréales totalement détruites, explique le porte-parole de la Croix-Rouge Patrick Fuller, mais la situation étant déjà très précaire sur le plan alimentaire, cela pourrait avoir un impact très fort et pourrait engendrer un autre désastre dans les mois qui viennent.”

100 000 personnes seraient privées d’eau potable et les zones les plus affectées seraient inaccessibles par la route. A l’origine de ces inondations, de fortes pluies dues au typhon Lionrock. Faute d’infrastructures et d’aménagements, la Corée du Nord est très vulnérable aux catastrophes naturelles.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article