DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie : violents combats près de Damas malgré la trêve

monde

Syrie : violents combats près de Damas malgré la trêve

Publicité

En dépit de la trêve officielle, de violents combats continuent de faire rage dans la périphérie de Damas. Ce vendredi, rebelles syriens et forces gouvernemantales s’affrontaient notamment dans le quartier de Jobar. C’est la plus sérieuse violation du cessez-le-feu en vigueur depuis lundi soir.

Outre l’arrêt des combats, l’accord préconise une livraison d’aides humanitaires aux villes assiégées, notamment à Alep. Mais sur fond de frictions entre la Russie et les Etats-Unis, une quarantaine de camions de l’ONU remplis de nourriture et de médicaments restent bloquées près de la frontière turque.

Depuis Genève, ce porte-parole de l’Ocha, l’Agence de l’ONU pour les affaires humanitaires, Jens Laerke, explique : “nous sommes prêts à partir dés que possible. Mais les modalités pour garantir un passage en toute sécurité ne nous ont pas encore été données. Nous savons qu’il y a au moins 250 000 personnes dans l’est d’Alep qui ont besoin d’aide”, dit-il.

Les Nations Unis attendent concrètement la démilitarisation de la route dite du Castello pour acheminer l’aide jusqu’aux quartiers rebelles de la deuxième ville du pays.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article