DERNIERE MINUTE

L'ONU promet d'en faire plus pour les réfugiés

Mais la déclaration adoptée lundi à New York reste non contraignante.

Vous lisez:

L'ONU promet d'en faire plus pour les réfugiés

Taille du texte Aa Aa

En pleine crise migratoire internationale, et pour la première fois, les 193 pays de l’ONU ont adopté lundi à New York une déclaration visant à améliorer le sort des 65 millions de déplacés, dont 21 millions de réfugiés, dans le monde.

allviews Created with Sketch. Point of view

"Les réfugiés et les migrants ne doivent pas être considérés comme un fardeau"

Ban Ki-moon Secrétaire général des Nations unies

Le secrétaire général des Nations unies s’est battu pour que cette déclaration soit plus consistante. En vain.

Ban Ki-moon, secrétaire général des Nations unies : “Les réfugiés et les migrants ne doivent pas être considérés comme un fardeau. Ils offrent un grand potentiel si nous parvenons à le débloquer”.

Au final, la déclaration n’est en rien contraignante. Elle engage les signataires à protéger les droits des réfugiés et à accroître l’aide aux pays d’accueil. Les ONG parlent d’une occasion manquée.

Avec Agences