DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sous les bombardements, Alep se meurt

Alep est toujours au coeur d’une lutte sans merci entre l’armée syrienne et les rebelles.

Vous lisez:

Sous les bombardements, Alep se meurt

Taille du texte Aa Aa

Alep est toujours au coeur d’une lutte sans merci entre l’armée syrienne et les rebelles.
Au nord de la ville, la bataille fait rage pour contrôler le camp d’Handarat, qui surplombe un axe routier majeur. Aux mains des rebelles depuis quelques heures dimanche, il est la cible de raids de l’aviation syrienne.

Depuis vendredi, c’est un déluge de feu qui s’abat sur la deuxième ville de Syrie. Une offensive aérienne lancée par le régime et la Russie pour faire tomber les quartiers rebelles. Une centaine de civils auraient été tués. Des bombardements en prélude dit Damas à une opération terrestre.

Pris entre deux feux, les quelque 250.000 habitants des quartiers rebelles ne reçoivent plus d’aide de l’extérieur depuis pratiquement deux mois.

Alep est un enjeu majeur du conflit syrien. Il a fait plus de 300.000 morts depuis 2011 et engendré la pire crise humanitaire depuis la Seconde Guerre mondiale. Le régime de Bachar al-Assad en contrôle la partie ouest et assiège la partie est, tenue par les insurgés.

La fragile trêve négociée par les Etats-Unis et la Russie n’a tenu qu’une semaine avant de prendre fin lundi dernier.

Source : AFP, Reuters