DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Inde mène des "frappes chirurgicales" au Cachemire


Inde

L'Inde mène des "frappes chirurgicales" au Cachemire

Deux soldats pakistanais ont été tués ce jeudi lors de combats dans la région contestée du Cachemire entre l’Inde et le Pakistan.

Onze jours après l’attaque d’une de ses bases militaires dans cette région, l’Inde a annoncé avoir mené des frappes contre des groupes rebelles pakistanais, qui prévoyaient de commettre des attaques sur le sol indien.

“L’armé indienne a mené des frappes chirurgicales la nuit dernière” a assuré le lieutenant-général indien Ranbir Singh. “Au cours de ces opérations antiterroristes, des pertes importantes ont été infligées aux terroristes et à ceux qui tentent de les soutenir” a-t-il ajouté.

New Delhi accuse son voisin pakistanais de soutenir des groupes d’insurgés du cachemire et cherchait une mesure de rétorsion après l’attaque de sa base militaire de Uri le 18 septembre dernier. Quatre rebelles pakistanais avaient tué dix-huit soldats indiens, dans la pire attaque au Cachemire depuis plus de dix ans.

Islamabad, qui revendique tout comme l’Inde le Cachemire, dit avoir répondu à des “tirs indiens spontanés sur la ligne de contrôle” et rejette le terme de “frappes chirurgicales”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le typhon Megi déferle sur la Chine