DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Gaza : le "bateau des femmes" intercepté par la marine israélienne


monde

Gaza : le "bateau des femmes" intercepté par la marine israélienne

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Le “bateau des femmes” qui se dirigeait vers la bande de Gaza a été intercepté. Le Zaytouna-Oliva, compte treize femmes à son bords, dont le prix Nobel de la Paix, la Nord-Irlandaise Mairead Maguire. Il était parti de Barcelone, en Espagne le 14 septembre.
Son objectif était de briser le blocus – imposé depuis dix ans par Israël à Gaza. L’armée a intercepté le bateau et l’a redirigé vers le port d’Ashdod, dans le sud du pays. Une interception sans violence assure la marine israélienne.

Adham Ham Abu, un activiste gazaoui dénonce “un acte de piraterie de la marine israélienne, exercé dans les eaux internationales contre un bateau en mission humanitaire, naviguant sous pavillon danois. Ce qui s’est passé, c’est un acte de terreur et de piraterie contre le droit international. Cela est considéré comme un acte de guerre commis par Israël contre treize activistes internationales. Nous n’avons aucune nouvelle d’elles car tout contact a été rompu.

Les relations restent tendues entre Israël et la Palestine.
En réponse à un tir de roquette, lancé depuis l’enclave palestinienne, Israël a procédé à des frappes aériennes dans la bande de Gaza. Une personne a été blessée.

A Sderot, des fragments de métal et des traces au sol marquent le lieu où la roquette a explosée, faisant voler en éclat les vitres d’une maison voisine et endommageant une voiture.

Avec agences

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Yémen : la guerre oubliée