DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Italie : les étudiants en colère


Italie

Italie : les étudiants en colère

Des étudiants sont descendus dans les rues des grandes villes italiennes ce vendredi, parfois par milliers, pour dénoncer la réforme du système éducatif. Votée en juillet, elle lie le financement des établissements à leur performances, introduit plus de méritocratie et décentralise le système. Pour ces étudiants, la fin de l‘équité scolaire.

“C’est un message au gouvernement et à l’Europe, dit Alessio Angelucci, jeune militant communiste. Les politiques européennes, soutenues par le gouvernement Renzi, ont démantelé l‘éducation publique en Italie. Elles ont conduit à la création d’une école discriminante selon les classes sociales. Une école dans laquelle les étudiants n’ont pas les mêmes chances et où les revenus sont le facteur décisif.”

Plus généralement, les manifestants protestaient contre les politiques du gouvernement de centre-gauche, jugées trop libérales, et contre son projet de réforme constitutionnelle. A Rome et à Florence, le face-à-face avec les forces de l’ordre a été très tendu. Un appel à la grève dans l‘éducation a été lancé pour le 21 octobre.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Ouragan Matthew : plus de 840 morts en Haïti