DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Judo : festival ouzbek à Tachkent

Pedro Lasuén est notre envoyé spécial à Tachkent : “Le public ouzbek est passionné et il connaît le judo.

Vous lisez:

Judo : festival ouzbek à Tachkent

Taille du texte Aa Aa

Pedro Lasuén est notre envoyé spécial à Tachkent : “Le public ouzbek est passionné et il connaît le judo. Les spectateurs présents dans les gradins se sont régalés au deuxième jour du Grand Prix de Tachkent. Les judokas des quatre catégories en lice ont multiplié les gestes de talent et de grande classe.”

Pour la toute première fois, une Ouzbèke inscrit son nom au palmarès d’un tournoi du circuit mondial. A 22 ans, Gulnoza Matniyazova s’impose à domicile après avoir été vice-championne d’Asie et troisième du Grand Prix de Budapest. En finale de la catégorie des moins de 70 kilos, la 28e du classement mondial n’arrive pas à se défaire de la Slovène Anka Pogacnik durant le temps règlementaire et doit attendre 83 secondes supplémentaires pour l’emporter au golden score.

Première victoire aussi dans un Grand Prix pour la Russe Daria Davydova qui avait déjà terminé deuxième du Grand Chelem de Tyumen chez les moins de 63 kilos. Ce vendredi, elle remporte son dernier combat aux dépens de Croate Marijana Miskovic grâce à un uchi-mata pour waza-ari. Une deuxième place synonyme de revanche pour Marijana Miskovic après sa défaite d’entrée chez elle à Zagreb il y a deux semaines.

Doublé ouzbek chez les moins de 73 kilos avec Mirzahid Farmonov en haut du podium et Giyosjon Boboev sur la deuxième marche. L’aîné, 28 ans, vient à bout de son cadet, 23 ans, à l’issue d’une finale très tactique entre deux judokas qui se connaissent par coeur. Un uchi-mata pour waza-ari offre finalement la victoire à Mirzahid Farmonov au golden score après 44 secondes en prolongation.

A 19 ans, Davlat Bobonov gagne son premier Grand Prix dès sa première participation. Le jeune Ouzbek, champion d’Asie chez les juniors, s’impose devant son public dans la catégorie des moins de 81 kilos. En finale, il bat de justesse le Japonais Hayato Watanabe pour un petit yuko. Il écope de trois shidos pour passivité et aurait été disqualifié s’il en avait reçu un quatrième…

On termine avec la surprise du jour et la défaite de l’Américaine Hannah Martin chez les moins de 63 kilos. Dès son entrée en lice, elle s’incline sur ippon devant une totale inconnue, l’Ouzbèke Mukhayyo Ibragimova. Elle ne fera guère mieux en repêchage avec une défaite au deuxième tour contre la Slovène Andreja Leski.