Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Exomars : compte à rebours avant l'atterrissage sur Mars

Access to the comments Discussion
Par Olivier Peguy  avec AGENCES
Exomars : compte à rebours avant l'atterrissage sur Mars

<p>Plus que quelques jours et, théoriquement, un module européen se posera sur la planète mars.<br /> Cela s’inscrit dans le cadre d’une mission européenne appelée “Exomars”, montée en partenariat avec la Russie. <br /> Objectif : détecter d‘éventuelles traces d’une forme de vie sur la planète rouge.</p> <p>>> Le programme “Exomars” présenté sur le site du <em><span class="caps">CNES</span></em>, <a href="https://exomars.cnes.fr/">cliquer ici</a></p> <p>Le module se trouve actuellement à bord d’une sonde qui s’approche de l’orbite martienne.<br /> La sonde doit larguer le module qui est censé se poser mercredi sur la surface de Mars.</p> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="en" dir="ltr">Just 6 days to <a href="https://twitter.com/hashtag/Marslanding?src=hash">#Marslanding</a>. Read about <a href="https://twitter.com/ESA_EDM"><code>ESA_EDM</a>&#39;s design & which technologies it&#39;ll test & demonstrate for future <a href="https://t.co/WOHQXWeZDk">https://t.co/WOHQXWeZDk</a> <a href="https://t.co/ipFek1TM7E">pic.twitter.com/ipFek1TM7E</a></p>&mdash; </code>ESA_ExoMars (@ESA_ExoMars) <a href="https://twitter.com/ESA_ExoMars/status/786488728688754688">13 octobre 2016</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <p>Le timing est serré, comme l’explique Michel Denis, directeur des opérations en vol d’Exomars 2016 au sein de l’Agence spatiale européenne (<span class="caps">ESA</span>). Il faut à la fois tenir compte des conditions météo sur place, et aussi du temps pour que la sonde puisse poursuivre son orbite sans s‘écraser sur la planète Mars.</p> <p>Car la sonde servira de relais pour collecter les données depuis la surface de mars et les envoyer vers la terre.</p> <p>Les scientifiques veulent notamment savoir s’il y a des traces de gaz, notamment du méthane. Et surtout préciser l’origine de ces gaz.</p> <p>La suite du programme, ce sera Exomars 2020 : l’envoi d’un engin sur Mars. Il effectuera des prélèvements au sol et transmettra les analyses.</p> <p>Pour les astronomes en général, l’enjeu est important : étoffer les connaissances de la planète rouge.<br /> Pour les Européens, en particulier, il y a un enjeu stratégique supplémentaire : prouver que les Américains ne sont pas les seuls capables d’envoyer des engins sur Mars.</p> <h3>Pour aller plus loin</h3> <p>>> “Avec ExoMars 2016, la compréhension de Mars fera un bond sans précédent”, article paru sur le site <em>futura-sciences.com</em>, <a href="http://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/exomars-2016-exomars-2016-comprehension-mars-fera-bond-precedent-61919/">à lire ici</a></p> <p>>> <a href="http://www.lavoixdunord.fr/59192/article/2016-10-14/l-europe-va-t-elle-reussir-atterrir-sur-mars">L’Europe va-t-elle réussir à atterrir sur Mars?</a></p> <iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/3j0Zfwdcfwo" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>